Prochaine Date...

Festivités & Associations

Aucun évènement à venir!

Activités Sportives

Aucun évènement à venir!

Municipalité

Aucun évènement à venir!

Retrouver le discours de Mme le maire enoncé durant les voeux à la population du samedi 20 janvier...

Monsieur le Conseiller Régional représentant la Présidente de la Région Occitanie Carole Delga...

"Monsieur le Vice-Président de la Communauté de Communes, Maire d'Aniane représentant Monsieur le Président Louis Villaret,
Mesdames et Messieurs les Maires,
Monsieur le représentant de la Gendarmerie Nationale,
Monsieur le Principal du collège,
Mesdames et Messieurs les Présidents et Présidentes des associations,
J'excuse Madame la Sous-Préfète retenue à Toulouse et Monsieur Jean-François Soto, Conseiller Départemental et Maire de Gignac qui accompagne aujourd'hui les aînés de Gignac à leur repas annuel.

La cérémonie des vœux à la population est l'occasion de nous retrouver et pour le Maire de prononcer un discours, de tracer la route pour l'année nouvelle et de dresser un bilan de celle qui vient de s'écouler.
La tradition sera respectée ! Soyez rassurés !
Cependant, permettez que le tableau soit agrémenté d'un trait plus vif, peut-être plus sombre ou plus lumineux, ce sera à chacun d'évaluer quelle couleur il attribue à cette esquisse.
Les propos sont traditionnellement consensuels, les paroles sont mesurées et pesées, le champ sémantique convenu. Je ne verserai pas cette année dans ce bain tiède, je vous offrirai mes lignes, mes écrits et mes paroles à l'état brut, non par défi mais par respect pour vous !

2017 est morte et c'est tant mieux.
Nous l'avons enterrée avec de vigoureux coups de pelle, nous y avons mis toute la force que donnent la colère et l'exaspération.
Si vous vous demandez pourquoi tant d'énergie à jeter la terre de nos ancêtres sur son cercueil, c'est parce que nous avons trop longtemps combattu les outrances, supporté les oiseaux de mauvaise augure et les oracles noirs de gourous malveillants.

2017 est morte et c'est tant mieux. Nous avons survécu à tant de maux !

IMG 0019Ce ne fut pourtant pas une année blanche, nous avons avec courage et collectivement tant travaillé qu'en quelques mois, nombre de nos projets ont abouti et ce, dans un contexte national défavorable aux communes rurales. Vous le savez sans doute, il faut toujours faire plus avec moins et ce manque de moyens est de plus en plus contraignant. Nous nous étions engagés à ne pas augmenter la part communale des impôts et voilà 4 ans que nous tenons parole. Cette promesse de campagne est de plus en plus difficile à tenir, mais nous tiendrons.
Nous tiendrons tout simplement parce que nous croyons en la force de la parole donnée.

Notre devise tout au long de cette année et pour les années qui viennent reste et restera "pour Plaissan uniquement" avec ce qui fait notre notre force : ensemble, solides et solidaires pour Plaissan !

En 2017, ce fut les équipements sportifs, vestiaires et skatepark, la nouvelle mairie devenue nécessaire pour être adaptée aux personnes à mobilité réduite, le maintien du service public de la poste, la signature d'une convention avec l'état pour 10 ans, l'ADAP, avec la Poste pour 9 ans renouvelable une fois, et bien sûr la rédaction de dizaines de dossiers plus importants les uns que les autres.

Parmi les gros dossiers, le plus chronophage a été celui de la requalification de la distillerie. Un projet à plusieurs entrées : commerces, santé, espaces de loisirs, lutte contre les friches..., plusieurs entrées, cela implique des dossiers différents, des notes d'opportunité et entretiens techniques avec les financeurs, des rencontres avec les cadres des administrations à Toulouse, à Lodève et à Montpellier.
Le comité de programmation est remplacé aujourd'hui par un comité de suivi qui compte des représentants de l'état, de la Région, du Département, de la Communauté de Communes et des chambres consulaires, tous soutiennent notre commune qui porte à bout de bras ce très beau projet. La liste nominative des membres de ce comité est publique.
Pour une gestion simplifiée, pour plus de lisibilité sur le montant des travaux, l'attribution de subventions et rentrées de loyers, nous avons demandé avec insistance et obtenu du Trésor Public l'ouverture d'un budget annexe nommé budget Ucovia, avec ses propres lignes en dépenses et en recettes. Quoi de plus transparent ?
Je rappelle pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté que les panneaux du Département ou de la Région, que vous voyez à Plaissan comme dans d'autres Communes, sont réalisés à partir de données financières précises et concertées et qu'ils sont " contractuels". Je n'ai pas rédigé le texte et encore moins sollicité leur installation.

Nous tiendrons nos engagements. En 2018, notre village continuera sa marche en avant. Même si les temps sont difficiles, je refuse fermement d'adhérer à la coalition des perdants. Notre équipe a définitivement tourné le dos aux défaitistes et aux fossoyeurs.
Notre unique objectif, partagé par mes adjoints et mes conseillers municipaux est l'aboutissement du pacte 2020.

Pour bien vivre dans une commune accueillante, il faut des commerces, des services de santé, de l'animation et une vie associative riche pour soutenir l'échange et le lien social. Il faut se réapproprier l'espace public pour mieux le partager.
Nous travaillons pour le bien-être de nos enfants, étudions un concept de restauration scolaire adapté au nombre plus important de petits écoliers qui utilisent ce service. La Maison Malavialle, propriété communale qui jouxte l'école sera rénovée pour accueillir nos petits Plaissanais. Cependant, je ne peux laisser dire ou penser que les enfants déjeunent aujourd'hui dans de mauvaises conditions. Ce serait faire insulte au dévouement du personnel communal et aux bénévoles qui chaque jour encadrent les repas dont le coût, je le rappelle a été revu à la baisse de 25% dès la rentrée 2014.

En 2018, l'espace commercial sortira enfin de terre, et le chantier école redonnera vie à La Chapelle de Saint Mamert. De là-haut, notre village est si beau....
Nous nous attacherons également à accompagner toutes les initiatives, qu'elles émanent de nos enfants qui souhaitent un Conseil municipal des jeunes, de nos ados qui bénéficient déjà d'un animateur et d'un local dédié, des familles ou des anciens, du Comité des fêtes ou des associations sportives, des artisans ou des amoureux du patrimoine. Nous allons également rejoindre, appuyés par les services de l'état le dispositif territoire zéro chômeur. Être au service habitants pour une citoyenneté vivante. Voilà ce que nous dessinons pour 2018.

Mesdames, Messieurs,
Il reste tant à faire, des travaux ici au foyer municipal, à l'église, au stade, au cimetière, à la bibliothèque, en cœur de ville, dans les chemins et sur les routes... Le budget 2018 fixera les priorités et je conçois que tout est prioritaire.

Vous le savez, ce budget est de plus en plus contraint. Le gouvernement assèche encore plus lourdement que les précédents les communes, les plus petites sont fragilisées, amenées pour certaines à se regrouper au risque de perdre leur identité. C'est peut-être ce qui nous attend. La perte de la compétence eau et assainissement depuis le 1er janvier nous prive de recettes importantes, plus de 200 000 euros, la disparition programmée de la taxe d'habitation ainsi que la suppression des contrats aidés rendent les prévisions budgétaires bien aléatoires. Aussi, la prudence est de mise, nous ne ferons pas de promesses inconsidérées, nous ferons au mieux, dans l'intérêt de tous. Nous irons chercher les financements et guetterons toutes les opportunités.

Nous avons heureusement la chance d'avoir le soutien du Département et de la Région ainsi que l'écoute attentive et bienveillante de Madame Caumont, notre Sous-Préfète.
Mais, sachez-le, l'argent se fait rare et si vous pensez qu'il est facile d'obtenir des dotations financières vous vous trompez, mes collègues maires peuvent en témoigner, chaque démarche demande une énergie collective importante, de l'implication, de la rigueur et du sérieux. Aussi, vous comprendrez que je considère certains comportements négatifs comme périphériques, ils m'indifférent parce que le temps est précieux, l'intérêt général et la chose publique - la Res Publica - sont notre unique moteur.
Le grand Virgile écrivait il y a 2000 ans "un travail opiniâtre vient à bout de tout".

Chers administrés, en 2017, nous avons tous perdu un ami ou un proche ici chez nous à Plaissan comme ailleurs en France ou dans le monde. Parti trop tôt, parti trop vite, parti sans laisser d'adresse, parti sans dire adieu… La vie ne tient qu'à un fil, la vie ne vaut rien paraît-il mais rien ne vaut la vie. À ceux qui osent dire, parce qu'ils ont tout, parce qu'ils ont trop, que ça va aller de pire en pire, que c'était mieux avant, à ceux qui exigent, qui s'attachent à leur seul confort, je réponds ayez donc la fureur de vivre ! Ayez la soif de connaître et l'envie d'aimer !
Que 2018 vous apporte cette soif et cette envie...

Je terminerai mon propos par des remerciements appuyés à mon équipe qui a toute ma confiance et mon affection, aux fonctionnaires territoriaux de notre commune, aux nombreux bénévoles du Comité des fêtes, de la PEPS, du Foyer rural, de la JSP et du FC, du Téléthon Plaissanais et à toutes celles et tous ceux qui s'engagent pour que la vie dans notre village soit plus douce.
Un remerciement particulier aux citoyens qui donnent de leur temps pour partager leur passion ou leurs connaissances, aider les enfants dans leurs apprentissages ou les élus dans leurs fonctions sans rien attendre en retour si ce n'est le plaisir d'être utiles.

2017 est morte et c'est tant mieux !
Ceux qui tournent en boucle toujours sur la même musique funèbre se trompent de combat et c'est tant pis ! On a aujourd'hui bien plus besoin de ponts qui relient que de murs qui séparent !
Malgré tout, malgré les éléments déchaînés parfois et les tempêtes, regardez autour de vous Plaissan avance, ville plus ouverte, plus accueillante, une jeunesse formidable pleine d'énergie et de projets, des familles qui s'entraident et des aînés qui se dévouent à la cantine et à la bibliothèque.

Alors,
En 2018, résiste, prouve que tu existes...
Cherche ton bonheur partout... va, refuse ce monde égoïste...
Résiste
Suis ton Cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens bats-toi et insiste

Pour 2018,

À chacun je veux dire au nom du Conseil municipal
Bonne année, bonne santé,
Sérénité et partage,
Bienveillance et humanité

Vive Plaissan
Vive le Sud"

Mairie de Plaissan

13B Avenue des Jardins
34230 Plaissan

04 67 96 72 20

Horaires d'ouverture

Lundi : 09h00 - 12h00 / 13h30 - 18h45
Mardi à Jeudi : 09h00 - 12h00 / 13h30 - 17h00
Vendredi : 09h00 - 12h00

https://www.embed-map.com

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus.
Si vous souhaitez faire disparaitre ce message, cliquez sur "J'ai compris"