Prochaine Date...

28
Jui
Complexe Sportif

Festivités & Associations

28
Jui
Complexe Sportif

Activités Sportives

29
Jui
stade de Plaissan

Municipalité

Aucun évènement à venir!

Pour les personnes qui n'ont pas pu participer à la cérémonie des voeux, voici le discours de Mme le maire :

Monsieur le Conseiller départemental, Maire de Gignac, 1er vice-président de la communauté de communes,
Madame la Conseillère Régionale, déléguée à l’économie sociale et solidaire
Mesdames et Messieurs les maires des communes amies,
Messieurs les représentants de la Gendarmerie nationale,
Mesdames et messieurs les présidents d’association,
Mesdames et Messieurs les adjoints, les conseillers municipaux délégués, les conseillers,
Mesdames et Messieurs les fonctionnaires territoriaux de notre commune,
Mesdames et Messieurs les citoyens délégués
Mesdames et Messieurs les bénévoles,
Mesdemoiselles et Messieurs les conseillers municipaux junior,

Très chers administrés, petits et grands, anciens ou nouveaux..... 

Nous voici réunis pour cette soirée traditionnelle des vœux à la population. Vous savez combien j’apprécie ces moments de communion républicaine... je n’ai nul besoin, comme le font certains d’aller chercher dans des sites spécialisés des discours convenus, prêts à l’emploi, que chacun trouvera exceptionnels et qui feront dire aux administrés que leur édile est un grand orateur, qu’il a des lettres et de l’éloquence, nul besoin non plus de confier cette tâche à un scribe... Je vous offre donc ma propre réthorique, j’en prends l’entière responsabilité. J’ose espérer que vous préférez la sincérité du propos, même si vous n’y adhérez pas. Vous me connaissez, je n’avance pas masquée, je ne maquille ni ma voix, ni ma pensée.

Mesdames, Messieurs, 2019 est déjà là, le temps qui file nous oblige, chaque jour qui passe nous rappelle combien la vie est courte et combien nous sommes ses débiteurs. Nous avons en nous une conscience plus prégnante encore de vivre dans un monde... kafkaïen... Je m’explique...

Vingt-cinq personnes sur notre planète possèdent à elles-seules plus de richesses que le total des ressources de 4 milliards d’individus, de la moitié de la planète donc, le terrorisme frappe des innocents, de grandes nations versent dans le populisme ou redécouvrent l’apartheid... un enfant syrien est retrouvé mort, noyé en Méditerranée comme tant d’autres... il avait son bulletin de notes cousu à l’intérieur de son anorak...
Devant de telles souffrances, les intrigues, les blessures d’égo ne sont rien, absolument rien. Rien ne me touche plus que cette pensée... cet enfant échoué sur cette plage tel un rondin de bois, pour qui la réussite à l’école tenait lieu de passeport...

Chers administrés, je vous le demande, dans notre actualité, quelle est notre part d’humanité ?

Et pourtant, comme Paul Eluard, je trouve la terre bleue comme une orange.

Mesdames, Messieurs,

« Tout ce qui souffre accuse, tout ce qui pleure dans l’individu saigne dans la société, personne n’est seul, toutes les fibres vivantes tressaillent ensemble et se confondent, les petits doivent être sacrés pour les grands, et c’est du droit de tous les faibles que se composent le devoir de tous les forts »

Sur l’hiver 2018/2019.....Victor Hugo a tout dit...en 1875 !

Dans notre pays, comme dans de nombreux pays riches, la misère et la grande pauvreté s’accrochent sur le monde comme de noires tumeurs.
La précarité guette de trop nombreux citoyens, terrée au coin de chaque rue, de chaque quartier....c’est cette vie sans certitude du lendemain, cette vie fragile comme un fil de soie, un quotidien qui peut basculer pour une panne de voiture ou une mauvaise grippe, un CDD qui se termine, ou une facture imprévue : cette peur du lendemain, cette certitude que la génération qui suit ne vivra pas mieux ......c’est cela qui est mis en exergue sur les ronds-points et dans les manifestations....bien au delà de la simple question du pouvoir d’achat.
Pour ma part, je ne découvre pas cette crise de l’espérance, ni ce besoin de reconnaissance de nos concitoyens.
Penser global, c’est intelligent ! Agir local, c’est efficace !
Vous allez me dire......Et Plaissan dans tout ça ? J’y viens ....
L’équipe municipale est une escadrille de colibris : vous connaissez ces petits oiseaux qui tentent d’éteindre les incendies avec une goutte d’eau dans leur petit bec ......et oui, c’est peut-être dérisoire mais pour eux ils estiment qu’ils font leur part !
Le bonheur d’être un maire colibri, c’est l’assurance chaque jour d’être utile, de connaître le prénom de chacun des 145 enfants de l’école.....des petites gouttes d’eau dans un océan d’indifférence .

Sur la question du pouvoir d’achat : notre équipe a stabilisé l’effort fiscal, et diminué de moitié le montant de la dette par habitant. Nous avons baissé le tarif de la cantine et amélioré la qualité des repas, cela représente tout de même 32 euros par mois d’économie pour une famille avec deux enfants, offert aux petits et aux ados la gratuité de la piscine de Clermont, le transport pour les classes de neige, de voile l’année dernière, de musique cette année... Nous finançons également le centre de loisirs de Saint-Pargoire à hauteur de plus de 8000 euros par an pour alléger la facture présentée aux parents. Des petits plus de colibris pour les familles de notre commune. 
Nous avons souhaité également offrir plus de services à notre population : la poste avec une amplitude horaire satisfaisante, la garderie des enfants dès 7 heures du matin et bien d’autres services encore...
Des travaux sont réalisés en ce moment-même au premier étage de la mairie, ils permettront d’aller à terme vers une Maison des services publics avec des permanences de la CAF, de la MSA, de la CARSAT, de Pôle emploi...

Je vous le rappelle cependant... nous sommes une commune aux ressources modestes à qui l’état diminue régulièrement ses dotations...
Parce que chaque administré nous est cher, la commune est entrée dans une démarche « zéro chômeur de longue durée » . Une aide est apportée à chaque demandeur d’emploi qui se fait connaître et nombreux sont les Plaissanais qui ont pu retrouver le chemin de la réussite professionnelle. Encore un travail de colibri....
Et puis, toujours pour parler de ce qui touche à l’humain... Plaissan est un terrain propice aux apprentissages : deux chantiers écoles, l’un que vous connaissez déjà et un second dans la grand rue pour rénover un logement communal abandonné depuis fort longtemps. Nous avons également signé une convention avec l’université et accueillons huit jeunes étudiants en master qui rendront leur mémoire au printemps ( l’un sur les problématiques d’accueil de la petite enfance et l’autre sur les finances communales de 2010 à 2018 )

Enfin, je voudrais mettre l’accent sur la philosophie que nous avons initiée, profitant de l’ouverture d’une classe supplémentaire. Réussite scolaire et bienveillance. Le lien entre l’école, la mairie, les familles et les agents s’est renforcé autour de ce concept. Des ateliers pédagogiques sont organisés les mercredis matin en mairie pour les enfants qui en ont besoin, du personnel diplômé et qualifié a été recruté, le club ado fonctionne. Nos enfants doivent bien grandir à Plaissan, y être heureux.
Le skate parc sera installé dans les semaines à venir sur un terrain sécurisé dans un lieu mieux adapté. Les conseillers junior vont valider le lieu avant de préparer leur déplacement au Sénat où nous sommes attendus.
Du point de vue des grands chantiers... la requalification de l’Ucovia a pris du retard, la CAO a souhaité à l’unanimité relancer les appels d’offres publiés en Août dernier, les offres faites par les entreprises ne nous ayant pas satisfaits.
Je rappelle que cette commission a été ouverte bien au delà de l’obligation légale à l’opposition et aux citoyens délégués... sa composition est publiée sur le site de la commune.
La dernière réunion a eu lieu ce matin, les entreprises sont sélectionnées.

2019 sera donc l’année UCOVIA ! Les commerçants candidats seront choisis par le comité de suivi, les projets Plaissanais étant bien entendu prioritaires.
La maison de santé sera efficiente avec des spécialités qui lui assureront son succès .

2019 année de l’agrandissement de la bibliothèque

2019 année de démarrage des travaux de la route de Bélarga

Et puis, les dossiers de demande de subventions sont partis chez les différents financeurs pour la rénovation de la Maison Malavialle afin d’y installer la restauration scolaire et un grand plateau associatif. 

Notre commune avance, elle doit cependant garder son identité de village viticole. Aussi, vous aurez bientôt en consultation publique le périmètre proposé , validé par les vignerons volontaires sous la coordination d’Olivier Bonnafoux. C’est le PAEN ( périmètre agricole et environnemental) qui vous sera présenté très bientôt... il la protégera d’une urbanisation effrénée et permettra aux viticulteurs d’être prioritaires s’ils souhaitent étendre le réseau d’irrigation. 

Notre commune bouge, elle a retrouvé sa fête locale, un marché du terroir, un carnaval, un feu d’artifice... du sport et des loisirs.

Cette année 2018, nous avons perdu le Telethon...
Vous aurez des informations sur ce lamentable épisode très prochainement, je vous en donne ma parole.

Je lance un appel à tous les citoyens afin qu’ils ouvrent leur porte aux agents recenseurs, l’enquête INSEE est importante, elle permet de valider le nombre d’habitants et par ricochet de définir le montant des dotations d’état .
Avant de conclure, je voudrais rendre un hommage appuyé à mon équipe, ils sont sur tous les fronts, dévoués et désintéressés... je les aime tous sincèrement et ils le savent. Un grand merci à mes complices les valeureux fonctionnaires territoriaux Véronique et Luc, aux techniciens, à l’équipe d’accueil et aux agents des écoles, aux bénévoles et tous ceux qui s’engagent dans les associations ou dans l’aide matérielle à l’organisation d’événements..., à Rémi pour la gestion du site internet Plaissan.fr 

Mesdames, Messieurs,

Maire est l’anagramme du verbe AIMER, être à votre service, soutenir vos initiatives, vous représenter... voilà quelle sera encore pour 2019 ma vie quotidienne. Être votre maire colibri, c’est une fierté. 
Pour cette nouvelle année, je formule des vœux pour notre commune : que la sérénité l’emporte, qu’elle se développe dans l’harmonie, le respect de son histoire et la foi en l’avenir. Je formule pour Plaissan des vœux d’espérance .

Et, je vous souhaite à tous au nom des élus de tout le conseil municipal, de voir la vie au travers d’un rayon de soleil, d’être en bonne santé, de pouvoir exprimer l’amour que vous portez à ceux qui vont chers et d’aller au tout au bout de vos rêves ....

Bonne année 2019 !

DISCOURS 2019 2

Mairie de Plaissan

13B Avenue des Jardins
34230 Plaissan

04 67 96 72 20

Horaires d'ouverture

Lundi : 09h00 - 12h00 / 13h30 - 18h45
Mardi à Jeudi : 09h00 - 12h00 / 13h30 - 17h00
Vendredi : 09h00 - 12h00

https://www.embed-map.com

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus.
Si vous souhaitez faire disparaitre ce message, cliquez sur "J'ai compris"